• Et soudain tout le monde me manque...

    Le manque, cette sensation horrible qui te laisse comme avec un trou béant à la place du coeur et des larmes plein les yeux... Cette sensation qui te prends n'importe quand et pour n'importe quoi. Elle peut n'être qu'un petit pincement un tout petit peu douloureux ou alors aller jusqu'à te donner l'envie de disparaitre.

     

    Parfois t'es comme ça tranquille en vacances, en train de te ballader, de faire les magasins et tu sens un parfum, tu vois un objet de la vie quotidienne qui a une tete de bonhomme. Naturellement, tu te retournes pour le montrer à ton chéri qui adore ça. Pendant quelques secondes tu avais oublié qu'il n'était pas là, tu le cherche du regard et tu te rappelle que non lui il est resté à Paris. Petit pincement et envie d'être ailleurs.

     

    Et soudain tout le monde me manque...

     

    Parfois, comme tous les jours tu allumes la radio et tu tombe sur une émission qui repasse des vieilles chansons. Tu entends la chanson et tu pense à elle. Ta meilleure amie, celle avec qui un regard suffit, celle avec qui tu ris toujours. Celle avec qui tu peux passer des heures au téléphone à chanter ces chansons qu'on écoutait en primaire ou au collège. Tu regardes ton mur et tu vois ce mot "si ça va pas écoute les spice girls" et tu souris. Petit pincement et envie d'aller la voir maintenant tout de suite.

     

     

    Parfois, tu fais les magasins et au hasard du flanage tu te retrouve dans Truffaut et tu croises une fleur. Ou parfois tu rêves et quand tu te réveille, pendant ce moment fragile où tu ne fais pas encore bien la distinction entre le rêve et la réalité tu oublies que plus de 300 km vous sépare. Tu pense que tu peux te lever et aller prendre un petit dej avec ton confident. Puis tu te souviens de la distance. Pincement et envie de retrouver sa bulle.

     

    Et soudain tout le monde me manque...

     

    Et puis un jour tu réalises que bientôt ta vie va changer et qu'il ne sera pas là. Rien ne sera vraiment comme tu l'avais imaginé car il sera absent. Comme il l'est depuis quelques années maintenant. On a beau dire qu'un jour ça fait moins mal, que l'on apprends à vivre avec, comme à chaque fois que tu y pense et que son absence se fait encore et encore sentir, trou béant à la place du coeur.

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 10:05
    Ax-L

    <3 et chaudoudoux

    2
    Dimanche 6 Octobre 2013 à 21:33

    Merci ma belle! <3 et caramels =)

    3
    Mardi 8 Octobre 2013 à 11:00

    Je sais pas bien quoi écrire, peut-être parce que cette douleur-là je n'ai pas beaucoup d'emprise dessus. Mais en tout cas je t'aime de tout mon coeur.

    4
    From epinay
    Vendredi 11 Octobre 2013 à 18:44

     Emouvant et touchant...on ne peut malheureusement rien contre ce manque mais en restant au fond de ton coeur, il t'accompagnera dans tous les moments forts de ta vie. Bisous

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :